Sur la route de Don Quichotte, découverte de la mancha

L’Espagne c’est un peu ma deuxième maison, j’adore ses paysages montagneux et arides, sa chaleur et son côté festif. Sur les traces de Don Quichotte (Don Quijote de la Mancha), je vous partage aujourd’hui mes impressions sur les endroits où je suis allée de cette belle région qu’est la mancha (Castille-La Manche). J’y suis allée il y a un an environ à la même période. Un petit voyage avec mon père, son amie Ana y vivant. J’étais rentrée émerveillée de ce séjour, ça n’a fait que confirmer ce que je pensais déjà de l’Espagne. Il faut dire qu’en plus d’avoir admiré de beaux endroits  j’avais été très bien accueillie.

Sur la route de Don Quichotte (dans le désordre)

Ana habitant du côté de Ciudad Real, j’ai pu le premier soir assister à la feria de la ville avec son fils et ses amis. C’était une chouette expérience et assez marrant pour moi de pouvoir comparer aux ferias de chez nous. Les espagnols ont tout fait pour que je me sente à l’aise malgré la barrière de la langue et de la nouveauté. J’ai beaucoup aimé la ville, à tel point que j’y ai trouvé un espace coworking à tester lors de ma prochaine expédition!

Tolède, capitale de la mancha, nous étions allé dans la vieille ville qui se trouve en haut d’une petite montagne. Nous y sommes allé en fin d’après-midi parce que trop tôt ça aurait été compliqué avec la chaleur (entre 40 et 45 à cette période). Surnommée «ville des trois cultures » Tolédo est un petit bijou pour les fans d’histoire. Successivement romaine, wisigothe, arabe et chrétienne, la ville est un subtil mélange de ces trois grands cultes, et la cathédrale Sainte-Marie en est le plus bel exemple avec sa structure et ses multiples influences. La ville est une démonstration atypique de son histoire.

Tolede, sur les traces de Don Quichotte

Sur la route de Don Quichotte, Toledo

Los Molinos de Don Quijote

Campo de Criptana, petit village tout mignon aux couleurs bleu et blanches typique de la mancha, avec en son sommet, des moulins. Il y en avait à priori 32 qui surplombaient le village au 16ème siècle. Ce qui explique probablement l’inspiration de Miguel de Cervantès dans son roman, les fameux moulins que Don Quichotte avait pris pour des géants. J’ai adoré me promener dans ses ruelles au charme bleuté.

Les moulins de Don Quichotte

Los molinos de Don Quijote

Daimiel, ville charmante où Ana travaille, je n’ai fait qu’y passer. Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller mais il y a tout près le parc national des Tablas de Daimiel qui vaut apparemment le coup, la prochaine fois peut être!

Almagro, petite ville sympathique réputée pour son théâtre et sa dentelle, tous les ans il y a le festival international de Théâtre classique. L’ambition de Don Quichotte était de devenir chevalier ce qui explique sa venue à Almagro, ville de l’ordre des chevaliers de Calatrava.

Don Quijote à Almagro

Almagro

JC Tango & me

Impossible de parler de la mancha sans vous présenter l’Alhambra. Le palais en Andalousie? Non le village! On s’est arrêté sur le passage dans ce petit village en hauteur, en allant au parc de Ruidera. Les couleurs étaient magnifiques. Je ne crois  pas que le village fasse partie des endroits où s’est arrêté Don Quijote, mais j’avais eu un gros coup de cœur pour l’endroit, et la vue superbe depuis le village.

Alhembra

Sur laroute de don quichotte alhembra

Sur la route

Et pour finir en beauté, un petit paradis de la nature

« je chercherai en même temps à découvrir l’origine et les véritables sources des sept lacs appelés vulgairement lagunes de Ruidera »

Je vous emmène au parc naturel des lacs de Ruidera et ses magnifiques lagunes. Nous avons longé la route de Don Quijote en s’arrêtant aux hasards de nos émerveillements. Cette réserve de biosphère est une véritable oasis au cœur de ce territoire aride. Ce bleu turquoise et ces dégradés de verdures étaient merveilleusement à couper le souffle. Allez, moins de blabla, plus d’images! Enjoy!

Lagunes de la route de Don Quichotte

Nature de la mancha

Magnifyque lagune

Lagunes de Don Quichotte

Nature sublimée

lagune coin baignade

Et si on prenait un peu de hauteur pour finir?

Lagune d'en haut

sublime mancha

Cet article a 10 commentaires

  1. jolies photos ! j adore aussi l’Espagne !
    c est vrai que du sud de la France on y est rapidement, de Bordeaux un peu plus j imagine
    c est super sympa qd tu vas dans un endroit où tu es si bien accueilie

    1. Merci. Oui c’est exactement ça, des Landes et de la côte basque on y va même pour des soirées ou des courses (si si!), c’est mon deuxième pays l’Espagne! Et bien accueillie, on se sent encore plus « presque » chez soi. 🙂 Merci de ton commentaire <3

  2. Bonjour,
    Bel article. Comme toi j’adore l’Espagne. Je n’ai jamais visité la région que tu présente. Peut-être pour de prochaines vacances.
    Merci pour ton article

    1. Bonjour, merci à toi d’être passée par ici, je ne connaissais pas ton blog, je vais aller le découvrir. Je te la conseille vivement si tu n’y es jamais allée, c’est une très belle région. Et n’hésite pas à me partager ton article si un jour tu écris dessus. 🙂

    1. Merciii, il faut dire que c’est une belle région, ça aide! 🙂 Merci d’être passée par ici.

  3. C’est très beau ! J’adore aussi l’Espagne, que je suis loin d’avoir fini de découvrir…

    1. Oui hein?! C’est vrai qu’il y tant à découvrir de ce beau pays.

  4. oh c’est magnifique !!! j’ai envie de repartir en vacances !!
    Campo de Criptana, ça a l’air trop mignon !! On a beaucoup hésité entre notre voyage et un voyage Espagne-Portugal : les truites slovènes l’ont emportées cette fois mais j’espère bien partir sur les traces de Don Quichotte aussi un de ces jours 😉

    1. Hooo mais j’avais pas vu ton commentaire, merci d’être passée par là. Oui c’est vraiment très beau, je vous le conseille pour une autre fois. Je pourrai d’ailleurs demander à mon père s’il a des infos sur la pêche dans ce coin là. 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu
venenatis et, id risus. dolor. efficitur.