Racontez-moi des histoires…

Je vous propose un petit échange via les commentaires de cet article.

Racontez-moi une histoire à propos de l’une des page de mon carnet de créativité.

L’histoire n’a pas besoin d’être longue, il n’y a aucune règle si ce n’est, raconter l’histoire que cette page vous inspire. Voici la page en question. À vous de jouer !

Cet article a 6 commentaires

  1. Tristesse. Voila ce que ressent Sophie, depuis maintenant deux semaines. Deux semaines sans sortir de chez elle, sans parler à personne. Elle reste dans sa chambre sans dire un mot, passe ses journées à contempler l’extérieur à travers le rideau et essaie de trouver une suite à son journal intime.

    Sophie est une adolescente pas comme les autres. Elle est née avec une particularité : celle de voir l’avenir avec deux heures d’avance. Elle a commencé à comprendre vers l’âge de dix ans, en ayant au moins deux à trois visions par jour. Au départ, de simples visions. Elle savait en avance de simples choses comme les prévisions météorologiques, ce que sa mère choisirait comme menu durant sa pause déjeuner au travail. Mais depuis quelques jours, tout à changé.

    Au lendemain de ses quinze ans, ses visions se multiplient et hantent ses nuits. Sophie n’arrive plus à dormir. Ce qu’elle voit, ce sont de funestes visions. Elle arrive à connaitre les lieux de catastrophes naturelles partout dans le monde, les noms de personnes qui vont décéder, les noms de ceux et celles qui vont commettre des crimes, toujours avec deux heures d’avance. Sauf que Sophie reste impuissante face aux visions…

  2. La vie, c’est pas marrant. Nan mais franch’ment : aller à l’école, faire ses devoirs, rentrer tôt, puis de nouveau le même topo ! Alors que dans le magasin de Tatie, y a plein de trucs rigolos, des trucs bizarres qu’on sait mêm’ pô c’que c’est et que, quand tu lui demandes, à Tatie, elle te raconte leurs histoires… mais des trucs que tu te doutais même pas ! Ce bout de tissu, là : bleu et noir, avec plein de carrés, de triangles, de points, de lignes. On dirait pas, mais il appartenait à un prince dans un pays trèèèèèès loin, avec des palais qui font des bisous aux étoiles ! Ce tissu c’était là où dormait son petit rodouda, tu sais pas ce que c’est, un rodouda ?! Bah c’est vrai qu’on n’en rencontre pas souvent, ici. Ça vit là où le prince il vit, trèèèèèès loin, avec des palais qui font des bisous aux étoiles. Ça fait un bruit rigolo, quand ça vient vers toi. Un petit « iiiiii ! » tout mignon qui te dit qu’il t’aime bien et qu’il a envie d’être avec toi.
    Y a que Tatie qui me raconte tout ça.
    Depuis que ma maman est partie très loin avec papa, un jour après qu’ils ont pris la voiture et qu’ils sont pas revenus, Tatie elle m’a prise avec elle. Mais Tatie, elle a beaucoup de travail et je me sens seule parfois… j’aimerais bien avoir moi aussi un rodouda.

    1. Haha ! C’est excellent ! Merciii. Comme l’histoire de GranMale Kaf, je peux rebondir dessus ?!

  3. Bien sûr 😉 Merci de m’avoir donné l’opportunité de replonger dans ma créativité alors que pas mal de choses sont bien chaotiques en ce moment dans ma vie. Ça m’a fait beaucoup de bien.

    1. De rien, contente que ce soit un plaisir partagé. Prends bien soin de toi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
amet, dolor. facilisis risus ipsum eget Aenean ultricies felis