Miroir – l’histoire de Sophie

Previously : l’histoire de Sophie c’est une histoire fantastique née par la plume de GranMale Kaf et l’inspiration de mon art-journal. Pour reprendre au début et suivre son évolution, commencez-la par ici : défi créatif : l’histoire de Sophie

Miroir by GranMale Kaf

Durant le week-end, Sophie a pour habitude de rester des heures sous la couette à dévorer les épisodes de séries à la mode, à passer des heures au téléphone avec sa meilleure amie, Ludivine ou traîner à la bibliothèque pour échapper au monde réel. Mais ce week-end, elle ne sortira pas de chez elle

Ses parents s’inquiètent pour elle. Ils voient très bien le changement de comportement de leur fille ces dernières semaines mais Sophie reste de marbre. Elle n’a pas le courage de leur avouer ce qu’elle voit depuis deux semaines. Le nombre de visions s’amplifie de plus en plus, toujours toutes les deux heures.
Camille, la mère de Sophie, décidée de faire encore une fois le premier pas afin de savoir ce qui rend sa fille aussi triste.
— Ma chérie, ton père et moi, nous avons besoin de te parler. Que se passe-t-il ? Parle-nous ma chérie s’il te plait.
— Mais maman, laisse-moi tranquille. Tout va bien.
— Sophie s’il te plaît ! Ça fait des jours que tu ne sors plus, que tu restes enfermer dans ta chambre. Nous sommes inquiets. Ludivine s’inquiète également. À l’école, tu l’ignores également. Pourquoi ?
— Maman ! Je n’ai pas envie de parler.
— Non ! Parle-moi ma fille. Nous sommes là pour t’aider. On t’a toujours soutenu et sache que chaque problème à sa solution. Ce sont tes visions qui te rendent comme ça ?
— Oui ! Elles sont amplifiées.
— Dis-moi tout, ma chérie.
— Depuis quelques jours, je vois le mal partout dans le monde. Contrairement aux visions habituelles, celles-ci sont… Comment te dire ? Je vois des personnes qui commettent des crimes ou des catastrophes naturelles par exemple. Et quand elles sont terminées, je me connecte à internet pour vérifier et je ne me suis jamais trompée. Maman aide-moi. Qu’est-ce que je dois faire ? Si je vais voir la police, ils me prendront pour une folle à faire interner. Les policiers ne vont jamais croire à mon histoire. Et puis, il y a quelque chose de bizarre aussi.
— Qu’est-ce qui est bizarre ? Répond Camille en lui caressant les cheveux.
— Et bien, quand j’ai mes visions, je vois toujours une jeune fille, de mon âge environ, à côté de moi. Une fille, aux cheveux blonds. Comme si j’avais une sœur jumelle. Elle me ressemble mais je sais que ce n’est pas moi. Et puis je suis brune tu le vois bien. Je ressens aussi ce qu’elle ressent. Je ne sais pas qui elle est. Je suis connectée à elle mais je ne sais rien d’elle…

Moiroir- l'histoire de Sophie - Défi créatif

Miroir by nomaditude

Ce soir, comme tous les soirs, Camille se démaquille avant d’ aller dormir. Camille s’observe longuement dans le miroir, son regard est perdu dans le vide, son visage fermé et blanchâtre. Camille est prise de panique, elle ne sait pas ce qu’elle doit faire. « Et si elle se doutait de quelque chose? » , « Va-t-elle nous abandonner ? » La peur et les pensées se bousculent dans sa tête, à tel point qu’elle n’entend pas la voix de Marti, son mari.

« Chéri tu as pu lui parler ? » Camille acquiesce tristement de la tête mais son mari comprend tout de suite ce qu’il se passe..

Loin d’ici, Samia, toujours perturbée, n’a personne à qui parler. Elle n’a jamais parlé de ses dons à sa famille, et son petit ami, Tristan, est distant avec elle en ce moment. Elle décide alors d’écrire ce qu’elle ressent dans son journal intime. En levant les yeux de son journal, son regard droit devant, elle est comme happé par le miroir en face d’elle. Elle s’observe mais ne se reconnaît pas. Elle sait que c’est bien elle mais elle a une sensation étrange de ne plus savoir qui elle est.

Mais depuis quand je suis brune moi ?!

//Musique inspirée et proposée en coulisses par GranMale Kaf pour accompagner les troubles de Samia & Sophie

Et vous, vous avez une suite ou alternative à proposer ?!

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ante. mattis ipsum at ut leo efficitur. vulputate,