Chrysalide – l’histoire de Sophie

Previously dans l’histoire de Sophie : ici on joue avec la créativité, sans prétention, à raconter et faire évoluer une histoire à deux en laissant libre cours à notre imagination. L’histoire de Sophie c’est l’histoire de deux adolescentes, d’un bout à l’autre du monde, qui partagent des pouvoirs mystérieux et semblent avoir un destin mêlé.

Pour reprendre au début et suivre son évolution, à lire dans l’ordre :

Un truc de malade by GranMale Kaf

Tristan ouvre le petit portail et invite Sophie à le suivre pour une petite promenade. Il comptait commencer par lui faire découvrir les petits sentiers qui mènent à la plage quand Samia revient aussitôt.

— Tu m’emmènes où mon cœur ? Dit Samia avec le sourire, de retour dans son propre corps.
— Attends ! Là c’est qui ? Samia ou Sophie ?
— Devine, dit Samia avec un sourire en coin.
— Arrête ce n’est pas drôle. Mets-toi un instant à ma place. Maintenant que vous pouvez changer de place, ce n’est pas facile pour moi. Je dois m’y habituer.
— C’est moi chéri ! Je voulais t’embêter un peu. Viens là que je te serre dans mes bras. A partir de maintenant, on aura un code tous les deux, dit Samia en caressant tendrement le visage de son petit copain.
— Quel code ?
— Et bien, quand j’aurai ma connexion avec Sophie, je t’embrasserai sur le front et quand je serai de retour, je t’embrasserai dans le cou. Comme ça, tu auras la preuve que ça sera ta petite Sam que tu aimes à la folie.
— Et bien, j’adore l’idée. Mais dis moi chérie, tu peux m’expliquer pourquoi tu as des mèches brunes ? Tu étais complètement blonde il y a quelques minutes.
— Des mèches brunes ? Demande Samia totalement surprise.
— Attends ! Je te prends en photo et tu verras par toi-même. C’est un truc de malade.

Tristan prend un cliché de sa petite amie qui n’en croit pas ses yeux. Samia essaie de trouver une explication. C’est la première fois qu’elle subit un changement.

Camille invite Ludivine à rentrer chez elle et de passer une excellente soirée. Sophie ne comprenant pas la réaction de sa mère, lui demande ce qu’elle a fait de mal. Camille referme la porte de la chambre, croise les bras avec un regard dur.
— Peux-tu m’expliquer cette histoire de voyager dans le corps de je ne sais qui ?
— Calme-toi maman, s’il te plait.
— Que je me calme ? Pourquoi tu ne m’a rien dit Sophie ? Répond Camille en haussant le ton.
— Maman s’il te plait ! Calme-toi vraiment, je vais tout expliquer maintenant. Mais il faut vraiment que tu te calmes et que tu m’écoutes.
— Bien ! Alors je t’écoute.
— Assieds-toi. C’est un peu farfelu.
Sophie prend une grande respiration et raconte toute l’histoire à sa mère.
— Tu te souviens de la fois où je t’ai expliqué que lors de mes visions, je me sentais comme connectée à une autre fille, qui me ressemble sauf qu’elle est blonde ?
— Oui bien sûr ma chérie. Tu m’as dit que tu ne savais rien d’elle. Depuis, tu as pu la revoir ?
— Mieux que ça maman ! Je l’ai rencontré.
— Quand ? Où ? Comment ? Je ne comprends pas, demande Camille.
— Et bien, dans nos têtes. Au début on ne contrôlait pas vraiment mais maintenant, quand on se voit, on se donne une heure précise et hop, je la retrouve. Je te promets que je le fais avant de dormir, quand j’ai terminé mes devoirs.
— Je ne comprends pas. Tu la vois en vrai ?
— Quand on se retrouve, on atterrit dans un endroit tout blanc, comme une pièce vide avec de l’écho. Il fait ni chaud ni froid. Je n’arrive toujours pas à décrire. On a fait connaissance. Elle s’appelle Samia Rodouda, née le 1er juin 2020 à 3 heures 45.
— Rodouda ? Demande Camille ébahie. Cette fille a le même nom de famille que nous et, est née le même jour et à la même heure que toi ?
— Oui maman. C’est un truc de malade. Et maintenant, on peut échanger nos corps. Enfin, je suis en elle et elle est en moi. Je vois ce qu’elle voit et elle aussi.
— Donc, ton corps est dans ta chambre et ton esprit est ailleurs ?
— Oui maman. C’est cela, répond avec tristesse Sophie en baissant la tête. Je m’excuse, j’aurai du t’en parler. Pardon maman.
— C’est moi qui m’excuse ma fille. J’ai été dure avec toi. c’est nouveau pour moi.
Marti ouvre discrètement la porte de la chambre en surprend mère et fille. Il avait entendu toute la conversation depuis le début dans le couloir.
— Ecoute chérie, papa ne t’en veux pas non plus. J’ai tout entendu. Sache qu’on est là pour toi si tout cela devient trop difficile. D’accord ?
— Merci papa ! Je vous aime tous les deux.
— Marti ! Regarde ce qu’il se passe ? Dit Camille en prenant quelques mèches de cheveux de sa fille.

Les parents sont ébahis par ce qu’ils voient. Les cheveux de Sophie changent de couleur et plusieurs mèches blondes apparaissent. Sophie se lève et fonce aussitôt devant le miroir. Elle contemple sa nouvelle coiffure et se retourne vers ces parents. « C’est un truc de malade ».

Chrysalide by Nomaditude

Avant d’aller dormir et après cette folle journée Sophie & Samia se retrouvent dans leur jardin secret. Elles éprouvent le besoin, encore plus que d’habitude, de parler de ce qui leur arrive, essayer de comprendre ensemble.

Parallèlement, Marti & Camille, ont aussi besoin de parler mais ne savent pas qu’en penser. Ils sont terrifiés mais ne veulent pas le montrer à Sophie. Ils pensent ne plus rien maîtriser et Camille songe à inviter Safia, sa mère, à passer quelque temps avec eux. Camille prend le téléphone.

— Qu’est-ce que tu fais mamoure, questionne Marti

— J’appelle maman, j’ai besoin qu’elle vienne nous aider

— Tu es sûre que c’est une bonne idée ? Rappelle-toi la dernière fois qu’elle est venue

— Je sais bien chéri, mais c’est à Sophie que je pense là, et il n’y a qu’elle qui pourra véritablement l’aider et tu le sais 

À l’autre bout de la terre, Tristan, un peu chamboulé par tout ça également, décide de prendre contact avec une voyante. Il se sent impuissant et aimerait être sûr que tout ira pour le mieux pour Samia. Il a trouvé les coordonnées d’une voyante par hasard sur internet et décide d’aller la voir dès le lendemain.

Samia et Sophie, de leur côté, tentent toujours de comprendre ce qui leur arrive quand Samia se met à pousser un cri de douleur en se tenant la tête..

— Oh mon dieu Samiaaa qu’est-ce que tu as ? Ça va ?

Sophie a alors une vision, et comprend que Samia vient d’avoir sa toute première vision également.

— J’ai vu Tristan entrain de parler à une nana chelou

— C’est une voyante, je l’ai vu aussi. Il flippe peut-être un peu avec toutes nos stories d’ un autre monde. Tu devrais peut-être lui parler

— Oui, je suis pas sûre que parler à une voyante est une bonne idée. Ça fait toujours cette douleur quand tu as une vision ? Tu as déjà empêché une vision de se réaliser ?

— Wahoo alors, dans l’ordre : je ne crois pas non plus que ce soit une bonne idée, ici on a des croyances plutôt négatives sur les voyants. Non je te rassure, c’est parce que c’est ta première fois, ça ira mieux avec le temps, et oui mais juste pour des petites visions. C’est pas évident, seule, de remettre les choses en place. D’ailleurs c’est étrange parce qu’en général, mes visions je les ai 2h avant et là ça semble être en journée donc bien plus que 2h… Et toi tu as déjà réussi à voyager à travers qui tu veux en dehors de moi ?

— Oui mais ça ne dure jamais longtemps. T’imagines si j’arrivais à faire faire des trucs à des gens que je connais ?

— Mais grave ! Genre faire dire n’importe quoi à la morue de ta classe pendant un exposé

— Ouiii, ou faire rapper Monsieur Payet en plein cours de math !

— Ha ouiii, truc de malade !

Les deux âmes sœurs éclatent de rire.

— Tu sais, tu vas me prendre pour une folle mais j’ai de plus en plus l’impression qu’on a une mission toutes les deux. J’ai l’impression qu’on est en train de devenir plus forte et de mieux maîtriser nos pouvoirs à deux, et que ce n’est pas sans raison. C’est fou, tu te rends compte qu’on arrive à partager nos pouvoirs maintenant ?! Nos cheveux c’est peut-être le symbole de cette force commune.

— Mais grave ! T’imagines ce qu’on pourrait arriver à faire. J’ai l’impression qu’on a plus de limites en vrai. J’aurais envie de tester nos pouvoirs maintenant si je n’étais pas aussi inquiète pour Tristan. Je sais pas comment expliquer. C’est comme un pressentiment. Un mauvais pressentiment…

 — Je le ressens aussi, à travers toi, je suppose. T’es dingue de lui pas vrai ? Comme je t’envie d’ avoir trouvé ta moitié

— C’est vrai que j’en suis dingue de ce p’tit con. Mais et toi alors hein ? Tes amours tu ne me dis jamais rien

— Bien il n’y a rien à dire tu sais.. 

— Ha oui.. C’est marrant ça, parce que moi je ressens une forte attirance pour quelqu’un.. Ou quelqu’une je dirais, hein, Erika c’est ça?! Dit Samia avec un petit sourire taquin

— Wahoo tu peux sentir ça, c’est dingue. J’avoue, elle me fait complètement craquer. On a fait un TP ensemble y’a pas longtemps, on a tout déchiré, il y a un truc entre nous, je sais pas comment l’expliquer

— T’as pas besoin de m’expliquer, je le ressens ! Et je suis certaine qu’elle craque pour toi aussi ! Dit Samia en souriant

— J’ai une boule au ventre là. J’arrive pas à me calmer…, enchaine-t-elle

— Hum.. Tristan, moi aussi.. 

Quand soudain, après un retentissement qui fait trembler le jardin secret de toute sa surface, le jardin s’assombrit et Samia & Sophie se téléportent instantanément dans la pièce où Tristan consultera la voyante dans quelques heures. C’est comme si elles voyaient la scène en avance, elle peuvent observer et se déplacer autour d’eux pour voir la scène dans son ensemble. L’ambiance est sombre et pesante. Il semblerait que la peur de Samia ne soit pas sans raison. Le choix de cette voyante ne semble pas être un hasard et elle ne semble pas avoir de bonnes intentions…

Cet article a 1 commentaire

  1. L’ECLAIR

    En ce dimanche de septembre 2019, la météo est très défavorable. Le ciel de Versailles est gris et une fine pluie commence à tomber sur la ville. Camille et Marti avaient prévu d’aller se balader dans les environs du château de Versailles mais ils ont opté pour un après-midi câlins sous une couette, devant la télévision, accompagné d’un bon chocolat chaud. Sur les coups de 17 heures, le ciel s’assombrit et l’orage commence à pointer le bout de son nez.

    — Oh ! Voilà l’orage. Super ! J’adore, dit Camille avec la boule au ventre.
    — Ce n’est rien ma chérie, rassure Marti. Et puis, il ne peut rien t’arriver tant que je serai dans ta vie, à tes côtés. Je sais que tu as une peur bleue des orages mais là maintenant, tu es dans mes bras et tu n’as pas à t’inquiéter.
    — Tu es vraiment un amour mon chéri. J’ai bien fait de t’épouser.
    — Je sais ! Je suis le meilleur ! Répond Marti avec un grand sourire aux lèvres.
    — Comment ça ? Dit-elle en tirant la langue.
    — Hum ! Et bien ma chère reine, tu sais que je suis le meilleur mari au monde et personne ne peut détrôner le roi.
    Marti dépose un doux baiser sur le front de sa femme. Camille ne porte plus aucune attention à l’orage, qui gronde de plus en plus à l’extérieur, bien blottie dans les bras de son mari.
    La foudre commence à s’abattre de part et d’autre de la ville mais se rapproche de plus en plus vers la maison des Rodouda. Au moment où Camille commence à s’endormir, un puissant éclair vient s’abattre sur la maison des Rodouda. Tellement puissant qu’il fait sauter tous les plombs de la maison. Camille pousse un énorme cri de douleur.

    — Qu’est-ce qu’il y a ma chérie ? Dit Marti pris de panique.
    — J’ai mal Marti ! J’ai mal partout, hurle-t-elle.
    — Ma ché… Tes yeux ! Ils sont… Mais qu’est-ce que…
    — Chéri ! Qu’est-ce qu’il se passe ? Je ne vois plus rien.
    — Mon cœur ! Tes yeux ont virés au bleu néon. Oh mon Dieu !

    *-*-*-*

    Après la téléportation, les deux jeunes filles restent figées quelques secondes et se regardent. C’est la première fois qu’elles se téléportent ensemble, ailleurs que dans leur jardin secret.

    — Tu penses qu’ils peuvent nous voir ? Demande Samia, intriguée. C’est quand même hyper réaliste.
    — Je ne le pense pas. Vu le gros bruit que ça a fait, ils se seraient déjà retournés à l’instant même.

    Tristan prend place à la petite table de la voyante. L’ambiance est toujours aussi pesante et sombre. Derrière le grand voile qui fait office de rideau, une ombre apparaît. C’est elle. La voyante. Son visage est caché par ses longs cheveux noirs, retenus par un bandeau rouge sur lequel se trouve un dessin mais elles n’arrivent pas à savoir ce que c’est.

    — Bien ! Détends-toi mon petit. Pourquoi m’as-tu contacté ? Tu es très jeune dis donc. Tes parents savent que tu es venu jusqu’ici ?
    — Non madame, je suis venu seul, répond Tristan légèrement apeuré.
    — Bien ! Très bien ! Nous allons pouvoir commencer. Je vais commencer par tirer quelques cartes et ensuite nous allons invoquer la force suprême avec ce bol d’herbes que tu vois là. Es-tu prêt mon petit ?
    — Oui madame ! Mais j’aimerai vous poser une question d’abord.
    — Hum ! Je t’écoute petit.
    — C’est dangereux ? Je ne veux pas avoir de problèmes par la suite.
    — Petit ! Petit… Je suis une professionnelle de la voyance, dit-elle avec un sourire malicieux. Tu n’as rien à craindre.
    — Bon d’accord, répond Tristan angoissé. Et Je peux savoir pourquoi à quoi correspond le dessin sur votre bandeau ? L’éclair ? Ca représente quoi ?
    — Mon petit, tu es venu ici pour connaître l’avenir ou pour me faire une interview ?
    — Pardon madame ! Vous pouvez commencer.
    — Bien ! Et cesse de m’interrompre la prochaine fois.

    Dans un coin de la pièce, les jeunes filles assistent au petit rituel de cette voyante. Samia, figée par la scène, devient de plus en plus agitée.

    — Samia, ça ne va pas ? Chuchote Sophie.
    — Je ne sais pas. Je me sens bizarre. J’ai comme l’impression qu’il y a quelqu’un d’autre dans cette foutue pièce. Et cette voyante, elle me dit quelque chose.
    — Tu l’as déjà vu ?
    — Je ne sais pas. Son visage me dit quelque chose. Oui ! Ca me revient maintenant. Chaque année, à la même date, une femme avec un bandeau rouge apparaît dans un rêve et elle ricane comme une sorcière.
    — Euh… Tu me fais peur Samia ! C’est quoi cette histoire de rêve ?
    — C’est grave bizarre. Je ne comprends plus rien. Mais j’en suis certaine. C’est elle qui apparaît dans mes rêves. Et regarde ! Là, à droite de Tristan. Tu vois ?
    — Mais qu’est-ce que c’est ?

    Un énorme bruit vient retentir et toute la pièce se met à trembler. Sophie et Samia atterrissent dans leur jardin secret avec une grosse quinte de toux.

    — La vache ! Ca pique, hurle Sophie qui a finit à genoux.
    — J’avoue. Bon écoute moi Sophie, j’ai un mauvais pressentiment après ce que l’on vient de voir. Déconnectons-nous pour le moment. Je fonce chez moi et je dois parler à Tristan à tout prix. De ton côté, tu ne dis rien à personne. On doit savoir ce que tout cela signifie.
    — Tu as ma parole Samia ! Promis.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut fringilla Nullam at commodo venenatis tempus sem, libero porta. eget ultricies