Ce qu’il y a en moi du Portugal

J’ai gardé en mémoire ce fameux été entre le cm2 et la 6e où j’avais le sentiment de devenir grande et où mes copines me disaient que j’étais chanceuse, que j’allais passer les meilleures vacances de ma vie. Je me rappelle le voyage, nous partions au Portugal en famille cet été là, avec nos amis B & D et leurs enfants R & E, amis de mon frère et moi également. Je me rappelle le voyage, depuis ma Touraine natale, comme si nous partions au bout de la terre, les communications entre les deux voitures avec la cibi, l’enthousiasme d’un beau voyage. Une halte dans le sud-ouest, puis la traversée de l’Espagne. Elle me paraissait si longue cette traversée, j’ai un souvenir de paysages arides presque désertiques. Puis notre arrivée dans ce village du nom de Guiães où nous logerions dans la famille de nos amis en pleine période de fête. Je me rappelle la musique le soir dans la rue, qui invitait les gens à danser.

J’ai aimé essayer de parler avec la mère et la grand-mère de B et apprendre à communiquer sans parler la langue. J’ai aimé découvrir la fête du village, entendre les feux d’artifice ou pétards dès le matin, les balades dans les petits chemins et les diners tardifs qui rallongeaient nos journées.. J’ai aussi aimé marcher dans des ruelles étroites et pavées de Lisbonne, observer le tramway et je crois monter une fois dedans. J’ai aimé Bom Jesus, les balades dans des parcs et villages, les eucalyptus et animaux croisés en chemin, manger à nous faire exploser le ventre pour trois fois rien. Je me souviens me laver dans une grande bassine sur le toit au soleil suite à une coupure d’eau, trépigner d’impatience quand les parents visitaient des caves à Porto, être pétrifiée de vertige du haut de « Cristo-Rei » mais aussi rejoindre d’autres amis et découvrir toujours plus de nouveaux lieux. Je me rappelle, faire les boutiques à Vila Real et rêver qu’on m’achète un bijou. J’ai aimé tenter de me baigner dans l’océan mais la trouver trop froide, et beaucoup moins aimé avoir peur des aspics en eau douce. J’ai adoré malgré toutes nos escapades avoir le temps de me poser et de pouvoir gribouiller sur mon petit carnet des idées parmi mes mille projets en tête….

Je suis incapable de citer et de me rappeler de tous les lieux et souvenirs de ce trip mais c’était de belles vacances, de super moments privilégiés où le temps c’était comme arrêté avant d’attaquer, ce qui me semblait à l’époque, une période importante de ma vie.

Lisbonne entre mère & fille

Environ 20 ans après, l’an denier, nous nous sommes refait une escapade entre mère et fille pour fêter mon anniversaire comme il se doit. Nous avons eu envie de partir à Lisbonne, parce que nous avions des souvenirs partagés, et nous savions que nous allions adorer redécouvrir cette belle ville qu’est Lisbonne. Comme nous en avons l’habitude, pas de programme particulier, nous profitions simplement du moment.

Lisbonne est une ville magnifique, même si très touristique, il fait bon prendre le temps de s’y balader. La première chose qui me touche au Portugal ce sont les portugais ! Leur gentillesse et bienveillance. Je crois que partout où nous sommes allées, ils ont fait l’effort de parler quelques mots de français, même dans des lieux non touristiques.

Je me souvenais des ruelles pavées, du tramway, mais c’était assez différent dans mes souvenirs et je ne me rappelais pas du tout que c’était une ville tout en collines ! Nous ne conservons finalement qu’un petit fragment de nos expériences de vie. Nous redécouvrions avec plaisir le Portugal et nous savions que nous y retournerions. Deux mois après environ ma mère & mon beau-père se faisaient un trip entre l’Espagne et Porto et moi je savais que j’y retournais l’été d’après pour le mariage d’un cousin. Nous partions donc le cœur léger après cette petite parenthèse portugaise.

Balade ornithologique

Le jour de mon anniversaire, sur un coup de tête, nous avons souhaité nous écarter un peu de la ville et observer les oiseaux dans l’estuaire du Tage. Nous avons fait appel à Birds & Nature.

Pour ne rien vous cacher une matinée, c’est très sympa mais relativement court pour en profiter un maximum, mais pour une amoureuse des oiseaux comme moi, c’était déjà génial. C’est un site ornithologique fascinant à 30mn en voiture environ de Lisbonne. Notre guide était au top, passionnée, elle nous a fait profiter au maximum de notre matinée.

Petite pause portugaise estivale

Cet été, après une période très chargée dans mon activité, une nouvelle escapade portugaise était la bienvenue pour prendre du temps pour moi.

J’ai réussi à allier des moments solo et d’autres en famille, découvrir Ponte de Lima, et un magnifique panorama à couper le souffle dans les hauteurs lors d’un mariage grandiose, passer des moments de détente, découvrir Guimarães et redécouvrir la magnifique ville de Braga et Bom Jésus. Encore une fois très différent de mes souvenirs, le sanctuaire reste toujours aussi impressionnant et vertigineux. J’ai été troublée par la différence avec mes souvenirs mais je pense que j’ai fait un mix dans mon esprit entre le haut et le bas du sanctuaire. Mes hôtes de Braga m’ont également dit qu’il a changé depuis ma première visite.

Je suis allée chez l’habitant à Braga et j’ai été séduite par mes hôtes, un couple d’artistes attachants et chaleureux. J’ai eu la chance de visiter le Palais Biscainhos avec eux et de passer un petit moment agréable dans le jardin, avant de participer à un atelier de création d’attrape-rêve. La créative que je suis était aux anges !

J’ai terminé mon aventure avec ma mère et mon beau-père au Parc national de Peneda-Gerês. Il mérite d’y passer bien plus de temps mais j’en ai pris plein les yeux.

Ce qu’il y a en moi du Portugal

J’aime le Portugal, leurs magnifiques paysages, j’aime le soleil et cette tranquillité, cette déconnexion qu’il me procure, j’aime les portugais, leur gentillesse et leur accueil. Aujourd’hui, malgré mes 11h de bus pour y aller cet été, il ne me paraît plus le bout du monde, j’aspire donc à y retourner encore et encore… 

Pour finir, voici quelques extraits de l’art que m’inspire le Portugal. J’aurais adoré retrouver mes dessins de pré-ado de ce fameux été.

Cet article a 2 commentaires

  1. Super texte et magnifiques photos qui résument bien nos séjours.
    Bravo

Laisser un commentaire

Fermer le menu
amet, ultricies Nullam elit. Praesent luctus ut nec