Un anniversaire dans les airs de Guadeloupe
30 mars 2016
6

Pour mes 28 ans j’avais eu envie de m’offrir un petit kiffe, je savais déjà que j’avais envie d’apprendre à piloter, et j’ai voulu profiter de mon séjour en Guadeloupe pour faire une initiation. Pour ça j’ai réservé quelques jours avant en appelant ULM Caraibes (attention avant de cliquer, il y a du son sur ce site)

Hasard ou rendez-vous?

Cinq minutes avant mon rendez-vous, sagement entrain d’attendre à l’aérodrome de Saint François, je tourne la tête et vois un couple arriver. Au bout de quelques minutes à les fixer, je m’aperçois que je connais ce couple! Oui oui, c’était Thomas & Alexia avec qui j’avais travaillé quelques mois plus tôt à Paris! Ils sont repartis une fois mon tour venu, après avoir signé le fameux papier au cas où il m’arriverait un truc.

Cinq minutes avant mon initiation de pilotage

Attention au décollage

Toute contente, je m’avance vers L’ULM, je m’installe et l’instructeur me demande de voir si j’atteins la pédale avec mon pied. Petit moment de solitude lorsque je me rends compte que du haut de mes 1,58m 1/2, je ne l’atteignais pas… Après quelques longues minutes à attendre qu’il trouve de quoi m’agrandir, nous voilà dans l’ulm prêt à décoller. Quelques explications et un briefing plus tard et j’ai pris mon envol, après avoir un peu galéré à manier l’appareil au sol (pas si facile ne vous moquez pas).

Nous avons fait un premier atterrissage à la Désirade, puis j’ai redécollé et survolé Petite-Terre, puis la pointe des châteaux avant de longer les côtes jusque Saint François.

À l’atterrissage, il m’a demandé de répéter après lui pour le message radio, et là j’ai, je crois, dis n’importe quoi! Il a fait une tête que je ne saurai décrire mais qui n’inspirait pas vraiment la joie, mon deuxième moment de solitude du jour! J’ai jamais aimé répéter des choses sans les comprendre, surtout quand il y a des chiffres dans l’histoire. Il m’a quand même rassuré en me disant que ça n’était pas si grave.

Mon meilleur souvenir était au-dessus de Petite-Terre, déjà parce que c’était magnifique, mais aussi parce qu’il m’a demandé s’il pouvait reprendre les commandes le temps de me faire une petite démo de virages serrés, j’étais au taquet, je rigolais en disant « c’est géniaaaaaaaaal » (je ne sais pas combien il y avait de « a » mais probablement trop!) et là j’oublierais jamais le petit sourire qu’il m’a décroché. Je suivais tout ce qu’il me disait à la lettre, il ne parlait pas beaucoup à part pour me donner des instructions et son petit sourire était comme une petite victoire personnelle!

Il faut dire qu’une initiation au-dessus d’un si joli décor, je ne pouvais pas rêver mieux.  Sur le site ils disent que cette initiation a pour objectif de montrer le plaisir que l’on peut éprouver en vol. Objectif atteint! Le cadre était idyllique et les sensations merveilleuses.  Malgré ma concentration au maximum, je ne pouvais pas passer à côté de ce superbe paysage qu’il y avait si bas, c’était un rêve éveillé. Je ne m’étais jamais offert de si beau moment!

Le sur lendemain, je passais ma journée avec Alexia & Thomas et ils m’ont dit m’avoir vu passer au-dessus d’eux depuis la plage de Saint François. C’est peut-être un peu stupide mais j’ai l’impression d’avoir partagé ce joli moment avec eux, ils étaient là juste avant, m’ont vu en plein vol et étaient là après pour que je leur partage mes sensations.

Quand je suis rentré le soir chez mon hôte, après cette magnifique journée et soirée, j’ai remercié tous les petits messages et mots sur facebook en précisant que j’avais réalisé l’un de mes rêves pour mon anniversaire. Au réveil, le lendemain, message de ma mère « Qu’est ce que t’as fait?!!! » Je me suis dit que j’allais certainement attendre un peu avant de lui dire que mon instructeur m’a dit que je pouvais m’inscrire pour apprendre à piloter sans problème.

Une journée parfaite remplit de hasards, éblouissements & un joli sentiment de liberté.

Une journée parfaite remplit de hasards, éblouissements & un joli sentiment de liberté.