Je passe en pilotage manuel, enjoy!
23 janvier 2016
10

Après 8 ans en Ile de France, 5 jobs, 3 villes, et d’innombrables supers et moins bon moments. Après 2/3 ans de sensation de vivre en pilote automatique, étouffée et prisonnière d’une vie qui ne me correspond plus. Après une année d’échecs et un été de remise en question,  j’ai décidé, enfin, de reprendre les commandes de ma vie et de quitter Paris.

J’avais envie de changements depuis longtemps. La routine me pesait et me rendait de plus en plus négative. J’avais la vie classique d’une jeune cadre dynamique qui vit en banlieue Parisienne. Les after-works me donnaient la fausse impression de rester sociable et les weekends j’avais envie de tout sauf de trainer dans Paris! J’ai appris à prendre du temps pour moi, positiver ma situation et penser à mon bien-être, mais la situation restait la même. J’avais besoin de plus en plus de temps pour moi. J’ai compris qu’il était temps pour moi de m’envoler!

Retour vers le Sud Ouest

Retourner à Bordeaux, plus proche de mes proches, plus près de la mer, la montagne ou encore l’Espagne, dans une région plus ensoleillée & souriante pour mon plus grand bonheur! Avec l’envie d’une vie active qui me donne des ailes et plus de libertés. De retour dans le Sud Ouest avec tous mes bagages pros & persos, et plier bagage de temps en temps au gré du vent.

Une forte envie de voler de mes propres ailes

Aimant particulièrement troquer mes balises contre des valises, mon objectif est de rendre les occasions plus nombreuses, voir même embarquer mes projets en voyage. J’ai la chance d’avoir des compétences qui peuvent s’exercer de partout du moment que j’ai l’ordi et une connexion.

Peut être ce n’est qu’une simple parenthèse à ma nouvelle vie, mais j’ai l’intention de me mettre en freelance. J’ai souvent eu l’impression ces dernières années de ne plus être en phase avec les codes agence et du job de salarié en général. Les périodes de charrette, puis les périodes de vide qui s’enchaînent où on doit s’occuper pour combler les trous.  Je détestais cette sensation de faire de la garderie pour adulte et ce sentiment de culpabilité de ne rien faire quand tu n’as rien à faire… Sans parler des process/organisations qui donnent l’impression de ne pas être grand chose et de subir. Et le pire c’est ce sentiment de me forcer à trouver la motivation aux périodes de la journée où je n’étais pas du tout productive pour respecter des « horaires standards » et parce qu’on a décidé de me caler une réunion interminable à la meilleure période pour moi de produire. Envie de voir par moi même une autre façon de faire, de revaloriser mes compétences & m’organiser à ma manière. Quitte à me planter, tenter l’expérience.

Objectifs, fondations & surprises

Je me suis fixé quelques objectifs et ai imaginé les fondations de ma nouvelle vie, mais je me garde une grosse part de surprise.  Avoir confiance en l’inattendu c’est se donner la chance d’avoir de belles opportunités. C’est de cette manière que je puise mon énergie. Je suis sûre d’une chose en revanche, c’est de vouloir prendre le temps des choses. Lassée d’une vie à vive allure, je suis convaincue que pour trouver un certain équilibre entre projets persos & pros, il est nécessaire de prendre le temps de vivre.

Et puisqu’on parle de pilotage, pour conclure, une petite confession

J’ai un rêve qui ne me lâche pas depuis quelques années, et j’aimerais le réaliser en Aquitaine : je souhaite apprendre à piloter.

Les baptêmes et initiations ne me suffisent plus, la roulotte de mes rêves à moi elle a des ailes! En attendant la suite, et parce que m’envoyer dans les airs est « LE » truc qui me fait monter au 7ème ciel, et pour, peut être avoir de superbes moments par la suite, j’ai l’intention de tenter l’aventure.. parce que je ne veux plus que ma vie soit en pilote automatique mais je tiens à en reprendre les commandes!

Vous comprendrez certainement mieux après ce premier article, mon choix du papillon pour le logo de Nomaditude. 😉

Et vous, rêvez-vous de reprendre les commandes de votre vie? Avez-vous un rêve qui ne vous quitte pas ?